Cadres et Cordes

Ce qui n'est pas dans les cordes de vos cadres, dans le domaine du web
Direction de projet web & stratégie de communication digitale

Pourquoi s’entourer d’un chef de projet digital web ? 

Un projet digital peut être de plusieurs natures: création ou refonte de site internet, application mobile, réseaux sociaux…

Chacun de ces projets va requérir de multiples expertises, dont il faut, déjà, connaître l’existence. C’est l’atout principal d’un chef de projet digital web (ou d’un(e) AMOA ou Assistant(e) Maîtrise d’Ouvrage ): sans être lui/elle même expert(e) dans tous les domaines (ce qui est impossible à une seule personne), il/elle aura, en revanche, l’expertise internet pour mobiliser les compétences ad hoc.

Internet a, en effet, un mode de fonctionnement très spécifique, qu’il faut connaître pour pouvoir mener à bien un projet internet

Voici quelques exemples de ces particularités d’internet:

  • Quelles sont les différentes sources de trafic d’un site et quels en sont les coûts ? Pour en avoir un aperçu, jetez un œil au descriptif de cette formation web overview 
  • Compte-tenu de la volatilité énorme des internautes, le taux de conversion moyen, dans le e-commerce par exemple, est de 2%. Ce qui signifie qu’il faut générer 100 visites (qualifiées) sur votre site pour générer 2 ventes. Ce taux de conversion est à comparer à celui d’un magasin physique qui est de 40% en moyenne.
  • Un ratio communément admis lors du lancement d’un site web : il faut compter entre 3 et 10 fois le prix du site (4 ou 5 étant le plus courant) en budget de communication. Ce qui veut dire que par exemple : si vous prévoyez d’investir 10k€ dans un site, prévoyez également entre 40 et 50k€ en budget de communication pour le lancer..
 

Vous l’aurez compris: internet a ses codes, un mode de fonctionnement très particulier et n’est pas, contrairement à ce que beaucoup croient, un secteur « facile »… Du moins il l’était sans doute au tout début du web, il y a une trentaine d’années, mais c’est désormais un secteur la plupart du temps concurrentiel: le chiffre d’affaires France croit de façon importante tous les ans (129 Mds et +15% en 2021), mais le nombre de site marchands a une croissance équivalente (+ 11%) et dépasse, fin 2021, les 200 000. source FEVAD.

Se lancer dans un projet digital sans être accompagné par un chef de projet web ou une AMOA (Assistance Maîtrise d’Ouvrage) est donc vraiment hasardeux pour un chef d’entreprise qui n’a pas (et c’est normal: chacun son métier !) une connaissance professionnelle du web.

Mon projet digital a-t-il ses chances ?

Avant d’investir des milliers, dizaines voire centaines de milliers d’euros dans un projet internet (selon son ambition), la première question qu’il faut se poser est impérativement : mon projet internet (par ex.) a-t-il des chances de succès ? Sauf s’il s’agit d’un projet de site vitrine vraiment tout simple, apporter une réponse estimée à cette question sera vraiment capital. (L’étude de faisabilité ci-dessous requiert une neutralité qui est d’avantage du ressort du consultant AMOA que du chef de projet.) 

Il faut donc prendre le temps d’étudier l’opportunité de votre projet digital:

  • Définir vos objectifs, aussi précisément que possibles
  • Faire un audit de l’existant dans votre société
  • Faire une vraie étude de marché internet (ce qui n’a que peu de points communs avec une étude de marché off line) pour sonder la faisabilité de votre projet digital et surtout son retour sur investissement (ROI) espérable.

 

Les étapes d’un projet digital web: exemple de la création d’un site internet

Le schéma ci-dessous représente les différentes étapes de la création d’un site internet.

étapes de création d'un site internet

Rédaction du cahier des charges: 

Sauf cas particuliers (développement d’applis en mode Agile, par exemple), la rédaction du cahier des charges est une étape importante, qui va conditionner notamment le respect de l’enveloppe budgétaire prévue. Pour cette raison, il faudra éviter les « conflits d’intérêts »: le rédacteur du cahier des charges ne doit pas être celui qui en fera un devis…

Arborescence et parcours:

L’arborescence doit être pensée en fonction de la stratégie de référencement, qui conditionnera le trafic dit « naturel » (ou SEO) du site.

Le parcours client doit être optimisé: plus il sera simple et rapide, plus le taux de conversion ultérieur du site sera fort. Un exemple à suivre ? Le site d’Amazon 😉 qui vous permet d’acheter en 2 ou 3 clics si votre compte est déjà créé (cf bouton « Acheter en 1 clic »).

Maquettage

La qualité de ces maquettes va permettre de rendre agréable l’expérience utilisateur (en versions ordinateur, tablette et mobile), dans un parcours par ailleurs optimisé (UI/UX).

Développement

L’installation de modules ou le développement vont dépendre de la complexité technique du site (en gardant en tête que les développements spécifiques complexifieront les migrations de versions futures).

Intégration

Les contenus (image, texte, vidéos) doivent, idéalement, être diversifiées, à la fois pour améliorer l’expérience du visiteur et le référencement naturel du site.

Recettage

Les tests doivent être organisés, en prévoyant à l’avance un plan de tests. Plus ces tests seront faits sérieusement, moins le risque de « bugs » post mise en ligne sera grand (de tels bugs étant très mauvais pour l’image de marque du site).

Mise en ligne 

Une fois mis en ligne, les perfectionnistes referont une dernière série de tests, en « prod ».

Puis ce sera l’étape de soumission du site pour indexation par les moteurs de recherche, avec sitemap et/ou demandes d’indexations de pages via des outils pour webmaster du type GSC (Google Search Console).

Le lancement des opérations de communication

A ce stade, le plan de communication, qui aura dû être largement anticipé, pourra être lancé, pour faire connaître le site et générer les premières visites.

Rôle du chef de projet digital web et organisation du projet

Le chef de projet web va pouvoir aider le chef d’entreprise pour:

  • constituer une équipe projet avec l’ensemble des compétences requises (agence web, développeur, trafic manager, community manager, prestataire SEO, graphiste…) et l’animer
  • organiser le déroulé du projet, un planning, le suivre et veiller au respect du budget 
  • choisir un nom de domaine et déposer une marque 
  • choisir un CMS (Content Management System, soit le type de logiciel en open-source sur lequel la plupart des sites sont créés), un hébergement (en veillant à le créer à son nom, pour préserver son indépendance), un outil de tracking et d’analyse du trafic, une solution de paiement…
  • organiser la logistique pour un site e-commerce
  • veiller aux aspects juridiques (rédaction des CGV/CGU, mentions légales, respect du RGPD)
  • définir une stratégie de communication et de génération de trafic/leads/ventes:
    •  stratégie SEO (Search Engine Optimisation), pour le trafic naturel du site
    • outils de webmarketing (SEA, display, remarketing, social ads, affiliation etc)
    • choix des réseaux sociaux
    • stratégie Relations Presse (avec des médias présents désormais, pour la plupart, à la fois online et offline)
    • communication offline
 

Et votre projet ?

Vous avez un projet digital ? Prenons RV pour en parler.

©Cadres-et-cordes.fr