Cadres et Cordes

Conduite de projet web, AMOA et communication digitale, à Nantes et sa région.
Ce qui n'est pas dans les cordes de vos cadres dans le domaine du web
Création site internet scrabble website

Créer un site internet peut s’envisager dans plusieurs contextes :

  • soit personnel, sans aucune visée business,
  • soit professionnel, avec des objectifs professionnels à atteindre (chiffre d’affaires, prises de contacts etc).
 
Avant de vous lancez dans la création de votre site internet, a fortiori s’il est professionnel, prenez le temps d’une vraie préparation, pour ne pas risquer d’y investir en pure perte, et prenez le temps d’étudier le sujet sérieusement pour que votre site web corresponde bien, in fine, à vos objectifs professionnels, à un coût optimisé.

Créer un site internet personnel:

Si vous voulez créer un site internet personnel pour votre club de foot, tout ce qui est décrit ci-dessous ne vous concerne que peu et est très largement surdimensionné : une recherche « créer un site web gratuit » sur votre moteur de recherche favori vous permettra de créer facilement, et vous-même, ce qui vous convient. Attention cependant à la pseudo-gratuité de certaines propositions qui vont vous infliger des coûts (noms de domaine, hébergement) parfois supérieurs aux sites professionnels, souvent en les mensualisant pour qu’ils paraissent moindre. Prenez donc le temps de comparer les prix (y compris cachés) des formules « tout compris » proposées. A titre comparatif, sachez que le coût d’hébergement et de noms de domaine additionnés pour un site pro basique est inférieur à 100€/an.

Si vous êtes professionnel et que vous souhaitez simplement vous créer un site vitrine, une sorte de carte de visite en ligne, évitez l’utilisation de ces formules « gratuites » qui pourraient donner une impression de bricolage peu professionnelle, ce qui peut nuire à votre image (a fortiori s’il y a de la publicité pour votre hébergeur). Le cas échéant, confiez plutôt la réalisation de votre site internet à un professionnel, ce qui ne vous coûtera pas tellement plus cher et donnera une image de votre activité autrement plus sérieuse. Ensuite libre à vous de vous inspirer de tout le descriptif qui suit et y piocher ce qui vous semble intéressant dans votre cas.

Si vous choisissez une de ces formules prétendument « gratuites », vérifiez également si vous serez propriétaire de votre site ou non et méfiez-vous des formules « tendance » du type « tunnel de vente » qui vous couteront, par ailleurs, aussi cher qu’un vrai site professionnel. Il est moins coûteux et plus simple de créer un site professionnel qui vous appartienne en mettant en place les outils de suivi de trafic qui vont vous permettre d’analyser le taux de conversion à chaque étape des différents tunnels de conversion de votre site (que vous pouvez créer sans aucune limitation).

Créer un site internet professionnel:

Vous avez un projet de création d’entreprise et vous souhaitez utiliser le web pour vendre vos produits ou services ? Vous envisagez de diversifier vos canaux de distribution en utilisant le web comme nouvelle corde à votre arc commercial ?
Alors prenez le temps de bien lire les conseils qui suivent qui vous aideront à faire les bons choix pour créer un site web professionnel dans les meilleures conditions et en étant préparés également à ce qu’il faudra organiser pour le faire vivre ensuite.

Définir votre objectif pour ce site web

cible business d'un site web

La première chose qu’il faut bien poser c’est le but à atteindre. Quels sont vos objectifs business ?

  • Un site vitrine ? Ce site doit-il vous apporter des contacts ou demandes de devis et via quel(s) moyen(s) ? Comment allez-vous attirer les visiteurs jusqu’à lui, quelle stratégie allez-vous mettre en place dans ce but ?
  • Vendre vos produits via un site e-commerce marchand (une boutique en ligne) ?
  •  Mettre en relation des internautes via une marketplace (type Blablacar ou AirBnB –voyons grand 😉 ) en facturant une commission à chaque transaction entre eux ?
  • Obtenir l’adhésion des internautes à un service mensuel/annuel ?

Il va sans dire que votre business model (soit la réponse à une question simple : « comment je gagne de l’argent ? ») doit être clair et sérieux. Peu d’entre nous ont la chance de s’appeler Mark Zuckerberg (fondateur de Facebook) ou Jack Dorsey (un des fondateurs de twitter) que des investisseurs ont fait vivre à coups de milliards pendant 12 ans, en attendant patiemment que le réseau gazouillant gagne de l’argent. Dans le cas du commun des mortels, ce point est à étudier vraiment sérieusement, en évitant les considérations (pas aussi rares qu’on croit) peu ou pas du tout réalistes.

Se former aux principes fondamentaux d’internet:

formation web en mode Rafale
Formation web en mode "Rafale"

Que vous souhaitiez créer votre site vous-même ou en sous-traiter la conception, ne négligez pas, auparavant, de vous former aux principes essentiels d’internet, ne serait-ce que pour comprendre vos interlocuteurs durant votre projet et le langage employé dans ce domaine qui comporte beaucoup de termes propres au web, parmi lesquels moultes acronymes de termes anglophones auxquels il faudra vous habituer (SEO, SEA, SMM, CTR, CMS et autres).

Faire une étude d’opportunité de votre projet web:

Partir la fleur au fusil sur le web
Partir "la fleur au fusil" sur le web

En partant de votre business model, de tous ses éléments constitutifs (prix, personae etc) et, point capital, de la définition d’une stratégie de mots-clefs (à arrêter à ce moment-là), prenez vraiment le temps de faire une étude d’opportunité de votre projet web (son étude de marché sur internet). En effet une étude de marché ne se fait pas du tout de la même façon pour un site web que pour un projet offline et la rentabilité future de votre site mérite ce point de passage, avant que vous n’investissiez des sommes parfois importantes.

Si vous n’êtes pas formé pour faire cette étude d’opportunité, sachez vous entourer des bonnes compétences, associez-vous les services d’un(e) Assistant(e) Maîtrise d’Ouvrage web.

En effet, ne soyons pas naïfs : internet n’est plus l’eldorado de ses débuts et la concurrence y est devenue importante. S’aventurer « la fleur au fusil » sur le web c’est prendre le risque d’y perdre beaucoup d‘argent, comme c’est le cas pour un tiers des sites e-commerce à ce jour (cf statistiques officielles des sites web).

Rédiger le cahier des charges de votre site internet

Un des rôles majeurs de l’AMOA est également de rédiger le cahier des charges de votre site web. Celui-ci sera le plus exhaustif possible pour éviter tout imprévu qui viendrait, ensuite, en surcoût.

L’AMOA, qui est là pour défendre les intérêts du client et de son projet web, sera, par définition, impartial. Il est, en effet, peu souhaitable que ce soit la même personne qui rédige ce cahier des charges et l’exécute ensuite !

Ce cahier des charges sera d’autant plus complet que votre AMOA aura, lui-même, une expérience opérationnelle du web: si c’est le cas, il veillera à anticiper tous les points importants pour votre site et vous conseiller de façon pertinente (cf points suivants: SEO, CMS, NDD etc).

Anticiper le bon référencement naturel (SEO) de votre site internet

La définition d’une stratégie de mots-clefs, à faire avant la conception de vote site web, servira à préparer le bon référencement naturel (SEO) de votre site.

Elle servira, en effet, à définir :

  • l’arborescence de votre site
  • les cocons sémantiques qui vont regrouper vos contenus par thèmes
  • votre calendrier rédactionnel

CMS (Content Management System)

Un CMS est un type de logiciel sur lequel la plupart des sites sont maintenant créés, qui vous permet d’en administrer le back-office vous-même ensuite et gérer les contenus, sans devoir passer par un intermédiaire.
Avant de consulter un prestataire, renseignez-vous sur les différents CMS existants.

  • Pour un site de contenu : WordPress (de loin le plus utilisé au monde) , Joomla, Drupal etc
  •  Pour un site e-commerce : WordPress (Woocommerce), Prestashop, Shopify, Magento etc

La plupart des CMS sont gratuits, à l’exception d’éventuelles options payantes (thèmes et extensions pour WordPress par exemple).

 

Nom de domaine (NDD)

nom de domaine et marque
Nom de domaine et marque

Le Nom de Domaine correspond à l’URL (adresse web) de votre site web comme par exemple : cadres-et-cordes.fr .

Au moment de la création de votre site web, il vous faudra en réserver un (un NDD ne s’achète pas, il se « loue », en quelque sorte). 

Mais pour choisir ce nom de domaine, il faut comprendre que son choix s’inscrit dans un triple choix à faire de façon synchronisée :

  1. choix du nom de votre produit ou service (et/ou société selon le cas)
  2.  choix du nom de domaine (NDD)
  3.  dépôt de la marque correspondant au NDD à l’INPI 

Pour comprendre ce triple choix à faire de façon synchronisée, nous vous invitons à lire notre article : Comment bien choisir le nom de domaine de son site web ?

Hébergement:

Premier conseil important : le compte de votre hébergement doit être souscrit à votre nom, et non au nom d’un tiers (agence web ou autre), pour préserver votre indépendance et ne pas devoir faire une migration (ce qui n’est jamais anodin) si vous souhaitiez changer de prestataire un jour, sans aucun frein technique.

Ensuite il faut choisir un hébergement qui soit adapté au trafic que vous attendez. Mais néanmoins, rien ne vous empêchera de faire des « upgrades » (montée de version logiciel) dans un deuxième temps. Choisissez un hébergeur connu (l’exemple type étant OVH), et organisez des sauvegardes régulières de votre site sans vous reposer uniquement sur les sauvegardes automatiques faites par cet hébergeur : l’expérience montre, lors de l’incendie chez OVH en 2021 par exemple, que cela n’est pas une sécurité suffisante.

Suivre les étapes de création d’un site internet et ses règles de l’art

La création d’un site internet se décompose en différentes étapes de conduite d’un projet web.
– Rédaction d’un cahier des charges
– Arborescence et parcours (pour optimiser l’expérience utilisateur et l’efficacité de votre site)
– Maquettage
– Développement
– Intégration
– Recettage
– Mise en ligne
Ce sera généralement le prestataire ou l’agence web que vous aurez consulté qui sera en charge de ce pilotage.
La mise en place, en parallèle, des outils de tracking de trafic vous permettra de suivre ensuite les performances de votre site web et de le faire évoluer pour l’optimiser.

Site e-commerce: organiser la logistique

logistique d'un site web

Si vous vendez des marchandises en ligne, en attendant d’avoir un site interfacé directement avec un logisticien comme Amazon (..), organisez tous les aspects de cette logistique

stockage, transport, mise à jour des fiches produits et réapprovisionnement.

 Budget maintenance et communication à prévoir pour le lancement de votre site internet

Prévoyez un budget annuel pour la maintenance (montée de version, corrections de bugs) et les évolutions que vous souhaiteriez faire et nécessitant du développement.
Quant au budget communication, prévoyez large : il serait fort dommage de créer un site sans le faire connaître (autant vous offrir un beau voyage) ! Pour vous donner un ordre de grandeur, la norme usuelle est de prévoir, en budget communication, entre 3 et 10 fois le prix du site lui-même (en général on retient 4/5 fois le prix du site).
Alors « combien coûte un site internet ? » nous direz-vous. Il n’y a évidemment pas de réponse unique à cette question, pas plus qu’il n’y en aurait à la question « combien coûte une voiture ? » par exemple. Entre une twingo et une Ferrari, le différentiel est grand ! De la même façon un petit site vitrine, sans travail de son référencement, peut coûter 500 euros mais un site e-commerce ou nécessitant du développement va très vite atteindre 10k€ ou plusieurs dizaines de k€. Vous ne connaîtrez le vrai prix de votre site qu’en consultant des prestataires pour le concevoir.

Créer son site internet : conclusion

Bien choisir les prestataires qui vous accompagnent est le dernier conseil, peut-être le plus important: si vous n’êtes pas un professionnel d’internet, un AMOA web saura vous conseiller et vous assister pour que vous fassiez les bons choix et que votre projet se déroule parfaitement.

N’hésitez pas à nous solliciter pour étudier votre projet web, en toute confidentialité

Mesurez également, pour pouvoir vous organiser, ce que vous devez prévoir pour, ensuite, bien gérer votre site internet : un homme/une femme bien informé(e) en vaut deux. Si vous vous engagez dans la voie d’internet, mieux vaut être conscient de ce que vous devrez faire ensuite pour l’animer (article à venir prochainement)

Blandine Damour, chef de projet web, AMOA

Blandine Damour

Chef de projet web, AMOA

Article écrit par une intelligence 100% humaine

Copyright  ©Cadres et Cordes